Mon parcours "artistique"

 

Vers l'âge de 7-8 ans, je passais régulièrement mes vacances scolaires chez ma Marraine Gabrielle (dite Gaby), demeurant rue de l'Aqueduc à Paris. Nous arpentions les pavés des boulevards parisiens et au gré des stations de métro, nous visitions les Monuments, Musées, Parcs, et je revenais avec des images et des rêves plein la tête. Bien entendu nous faisions le détour par la butte Montmarte et la place du Tertre où les peintres se donnaient à leur passion... Nos virées se terminaient à l'heure du thé avec Madame Garnier (voisine aux "cent" chats errant) après, bien sûr, avoir fait un saut par une boutique d'articles de dessin, peinture, d'où je revenais rarement les mains vides (merci Marraine).

Gaby m'a non seulement fait découvrir Paris, mais pratiquant le chant lyrique interprétant de grands airs d'Opéra et jouant du piano à la perfection comme le faisait sa mère (professeur de piano), elle me faisait aussi travailler mes gammes au piano et au rythme du métronome.

Ce n'était pas mon activité favorite mais c'était la condition pour aborder le dessin et la peinture : "d'abord les gammes, après la récré"! Cette activité me convenait d'autant mieux que j'avais l'impression de moins souffrir en dessin qu'au piano!

Je me suis donc révélé en peinture jusqu'à l'âge d'environ 17 ans, sans trop pratiquer ensuite. Mis à part quatre ou cinq toiles de 17 ans à 23 ans, et peut-être aussi suite au décès de Gaby, je ne devais plus retoucher un pinceau avant la quarantaine.

Vers 2008, après toutes ces années consacrées à la musique et au chant (hé oui mon héritage artistique était encore présent malgré tout), ainsi qu'à mon épouse et mes enfants, je me tournais une fois encore vers la peinture et participais à un cours pendant pratiquement un an.

Changeant de situation géographique en 2009, je dus arrêter ce cours et attendre septembre 2012 pour faire la connaissance de Benoît en démonstration de peinture sur un forum d'associations. Cette rencontre me donna le déclic que j'avais perdu depuis longtemps. Admiratif devant ce qu'il peignait, je ne pus m'empêcher de lui dire en parlant de son oeuvre, "c'est exactement les couleurs que j'aime, l'intensité que je recherche"! Bien qu'autodidacte, féru de lecture, d'histoire de France et d'ancienne Egypte, je me procure régulièrement des magazines d'art et livres de techniques de dessin, de peinture aquarelle, pastels, etc.... mais j'avais aussi besoin d'un "starter". Je me suis donc inscrit sur la liste d'éventuels élèves auxquels il pourrait enseigner. Très vite, Benoît me fait connaître l'Oeuvre d'un peintre d'origine russe : Sergéï TOUTOUNOV pour lequel j'ai une grande admiration. Ce peintre utilise la lumière et oppose les contrastes avec maîtrise. Cette technique et ce rendu conviennent à mon oeil j'essaye donc d'utiliser ce savoir, et d'en étudier les méandres pour la mise en couleurs de mes toiles. Tel un grand Maître, Toutounov est aussi un modèle pour moi et une source d'inspiration inépuisable, même si malheureusement, à ce jour je ne l'ai pas encore rencontré. Bien d'autres peintres seront des modèles pour moi, même si, un, deux ou trois siècles, nous séparent, difficile de tous les nommer. Fin octobre 2013, je faisais ma première exposition en compagnie d'un ami, peintre depuis de longues années : Joël DESRUES. J'étais pris dans la spirale des expositions et participai à plusieurs d'entre-elles avec une envie grandissante et un besoin intarissable de peindre. Mars 2014 j'obtins le troisième prix du jury lors d'un concours à Aubergenville, et en septembre 2014 à Bois le Roy (27), le second prix, juste ce qu'il fallait pour m'encourager à progresser dans mon art. Depuis janvier 2015, je décide de m'attaquer à la technique du pastel sec. Et là, c'est une belle révélation mais, sans abandonner l'huile, je me consacre à différentes études au pastel en essayant multiples supports et différentes qualités de "craies". J'essaye même d'adapter au Pastel des oeuvres réalisées à l'huile, et ma foi, le résultat est assez probant. Aujourd'hui je continue dans les deux disciplines et de temps à autres quelques petites aquarelles, lors de voyages ou séjours divers...